Le business de l’héroïne / The business of heroin (1964)

EXTRAIT D’UNE PROJECTION SUR ECRAN (Non représentatif de la durée et de la qualité technique finale)  / EXCERPT FROM A SCREEN PROJECTION (not representative of duration and final technical quality)

RESUME / SUMMARY
Enquête sur le business de l’héroïne qui mène de New York, au Moyen Orient et à la France.
Heroin business survey that leads from New York, the Middle East and France.

DESCRIPTION
New York Harlem. Description du business de la drogue dans la rue (héroïne). « The business of Heroin ». Présentateurs expliquent le contexte de ce business aux Etats-Unis. Vues du Spanish Harlem où se trouvent la plupart des drogués. Les enfants sont en contact avec ce business. La plupart des consommateurs vivent dans le quartier mais témoignage d’un homme qui n’est pas du coin et qui explique pourquoi il préfère venir ici. Témoignage d’un ancien dealer. Explication de la fabrication de l’héroïne à partir d’opium. Laboratoires clandestins du sud de la France et l’opium de Turquie. Images de Turquie. Champs d’opium. Un fermier témoigne. Depuis 1960, l’opium est vendu au gouvernement mais certaines le vendent au marché noir. Police turque attrape régulièrement des paysans qui vendent au marché noir. Témoignage du chef du bureau des narcotiques. Retour à New York. Témoignage dans un hôpital sur les effets de l’héroïne sur les enfants puis sur les consommateurs en prison. Frontière Turquie – Syrie. Problèmes du trafic d’opium. Témoignage d’un représentant de la police syrienne qui se plaint de l’absence de collaboration des Turcs. Une fois que l’opium turque traverse la frontière syrienne, elle est redistribuée à d’autres marchands. Premiers laboratoires de transformation de l’opium en morphine. Passage au Liban. Témoignage du responsable des narcotiques à Beyrouth. A partir du Liban, la majorité de la drogue part dans le sud de la France à Marseille. Témoignage de Jacques Henri du bureau de la sûreté nationale. Ce qui n’est pas intercepté par les autorités est transformé dans d’autres laboratoires en France puis part aux USA. Vues des champs Elysées à Paris. Manque de moyens de la police française pour stopper le trafic de drogues. Manque de volonté politique parce qu’il n’y a pas de conséquences visibles en France comme aux US. Contacts avec la mafia italienne et corse. Vues de Palerme. Nombreux règlements de compte sur place.

New York Harlem. Description of the drug business on the street (heroin). “The business of Heroin”. The context of this business in the United States. Views of Spanish Harlem where most of the drug addicts are. The children are in contact with this business. Most consumers live in the neighborhood, but there is evidence of a man who is not local and who explains why he prefers to come here. Testimony of a former dealer. Explanation of the manufacture of heroin from opium. Clandestine laboratories in the south of France and opium from Turkey. Pictures of Turkey. Opium fields. A farmer testifies. Since 1960 opium has been sold to the government but some are selling it on the black market. Turkish police regularly grab peasants who sell on the black market. Testimony of the Chief of the Office of Narcotics. Back to New York. Testimony in a hospital about the effects of heroin on children and on consumers in prison. Turkey – Syria border. Problems of opium trafficking. Testimony of a representative of the Syrian police who complains about the lack of collaboration of the Turks. Once Turkish opium crosses the Syrian border, it is redistributed to other merchants. First laboratories for transforming opium into morphine. Passage to Lebanon. Testimony of the head of narcotics in Beirut. From Lebanon, the majority of the drugs go to the south of France in Marseille. Testimony of Jacques Henri from the National Security Office. What is not intercepted by the authorities is transformed in other laboratories in France then leaves in the USA. Views of the Champs Elysées in Paris. Lack of resources of the French police to stop drug trafficking. Lack of political will because there are no visible consequences in France as in the US. Contacts with the Italian mafia and Corsican. Views of Palermo.

INFORMATIONS TECHNIQUES / TECHNICAL INFORMATION
N° Ref : 066J-16-64 – heroin
Durée / Length : 29’56” (incomplete)
Date & Origine : 1964 – USA
Source : 16 mm – 4:3 – N&B – sonore – anglais / B&W – sound – english
Video : Télécinéma à la demande / Telecinema on demand
Copyright : 
Cinemantik

Comments are closed.